vendredi 9 décembre 2022

Robert Tirvaudey : Ontologie et théologie chez George Berkeley

 L'Harmattan - Novembre 2022


George Berkeley, philosophe théologien du xviiie siècle, dégage une ontologie sur fond d'un unique principe intuitif : « Esse est percipi aut percipere » (Être, c'est être perçu où percevoir). Sa théologie se fonde entièrement sur son ontologie et celle-ci renvoie dans des liens insécables avec celle-là. Notre tâche, en outre, est de lever les critiques et les objections adressées au penseur philosophe par des philosophes contemporains (G. Guéroult, G. Politzer, etc.).

Robert Tirvaudey est Professeur de philosophie et docteur en philosophie.

acheter ce livre


Aimberê Quintiliano : Théorie des objets, logique et ontologie phénoménologiques

 L'Harmattan - Décembre 2022


Le présent ouvrage élabore une théorie phénoménologique des objets, en complétant l'approche husserlienne par des contributions venant de différents auteurs qui se sont confrontés à ce thème. Nous étudions ainsi les formes objectives, à partir de leur donation, en soulevant les questions relatives à la vérité, aux jugements et aux essences, selon leurs caractéristiques propres, leur mode de représentation, leur rapport à la réalité et leur signification. Ces considérations ont une influence sur la conception de la logique, de la science et de l'ontologie. Nous montrons qu'il existe un domaine où la science doit s'appuyer sur une esthétique capable de fournir les éléments objectifs à la logique, ce qui implique une triple ontologie.

Docteur en philosophie, Aimberê Quintiliano a fait ses études à la Sorbonne et à l'Institut d'Histoire des Sciences et des Techniques, autour des questions liées à la connaissance scientifique, à l'épistémologie et à la phénoménologie, dont il tente de dépasser les apories pour rendre compte du problème de la connaissance du réel.

acheter ce livre


Didier Martz : Le philosophe et l'handicapé. Avec la participation de Michel Billé

 L'harmattan - Décembre 2022


- Le philosophe : « Te plains pas, tu restes libre. » - L'handicapé : « Même en fauteuil ? » - Le philosophe : « Oui, parce que l'essentiel est ce que tu fais de ce qui t'a fait. Considère donc ton handicap comme une ressource ». - L'handicapé désappointé : « Je voudrais bien t'y voir ! » « S'y voir ! ». Le philosophe est ici sommé de quitter le monde métaphysique des Idées pour aller « se faire voir ailleurs », devant la vie de Jérôme, de Samuel, de Brigitte..., et de tous les éclopé (e)s de la vie. Dans ce face-à-face, ses idées sonnent mal. La Liberté, la Personne, le Désir... en majuscules et majesté sont impotentes ramenées à la liberté, la personne, le désir... en minuscules, clouées sur un fauteuil. Cet abécédaire est le fruit de la confrontation entre la vie de personnes handicapées et la vie d'un philosophe. Elle est ici mise à l'épreuve.

Didier Martz est dit philosophe. Philosophe empiriste, "clinicien" au chevet du monde et des gens. Il écrit sur la vieillesse, le handicap, la dépendance, le suicide, la liberté. Il tient des chroniques radiophoniques, des cafés et des goûters de philosophie, des conférences parlées et aussi chantées. Il est musicien.

acheter ce livre


Maurice Merleau-Ponty : Inédits (1945-1950). Volume II. (Michel Dalissier et Sôichi Matsuba dirs.)

 Mimesis - Décembre 2022


Avec ce deuxième volume Mimésis poursuit son édition des inédits de Merleau-Ponty. Cet ouvrage constitue une transcription commentée de conférences, cours et notes de Maurice Merleau-Ponty, datant de la période 1946-1949. Ces manuscrits totalement inédits s’inscrivent dans le prolongement de la “Phénoménologie de la perception” de 1945, gravitent autour d’“Humanisme et terreur”, et anticipent certaines analyses des premiers cours au Collège de France. Ils possèdent une grande spécificité par rapport au corpus déjà publié, et offrent comme une sorte de vivier de la pensée du philosophe, lequel est demeuré englouti pendant plus de 70 ans. Tous ces essais témoignent de la richesse et de la vitalité de la pensée de Merleau-Ponty en ces années d’après-guerre, en dialogue avec de nombreux les courants de pensée de son époque. Une édition scientifique exhaustive incluant des variantes ainsi que le traçage systématique des références aux auteurs et aux notions évoqués par Merleau-Ponty.

Ce second volume contient:
Notes de cours et de lecture :
“Les Problèmes de la Philosophie de l’histoire”(1947-1948)
Conférences en Amérique :
“Conférences à Mexico” (février-mars 1949)
“Conférences à New York” (mars 1949)
“Autres conférences sur l’existentialisme” (1949-1950 ?)

Michel Dalisser est professeur asso cié-HDR de philosophie à l’université de Kanazawa au Japon. Il est l’auteur, entre autres, de “En réalité: Bergson au delà de la durée” (2017, publié dans cette même collection et lauréat du Prix Polydore de Paepe), “La métaphysique chez Merleau-Ponty” (2017, en deux volumes) et “Héritages et innovations: Merleau-Ponty et la fonction conquérante du langage” (2017).
Shôichi Matsuba est ancien professeur à l’université municipale de Kobé et membre fondateur du MerleauPonty Circle of Japan. Il a traduit en japonais des oeuvres d’Étienne Balibar, Jacques Derrida, Julia Kristeva, JeanFrançois Lyotard, Maurice MerleauPonty et Jacques Rancière. Il a coédité le “Merleau-Ponty Reader” (2018). Et autres inédits.

acheter ce livre

Maurice Merleau-Ponty : Inédits (1945-1950). Volume I ( Michel Dalissier et Sôichi Matsuba dirs.)

 Mimesis - Décembre 2022


Cet ouvrage constitue une transcription commentée de conférences, cours et notes de Maurice Merleau-Ponty, datant de la période 1946-1949. Ces manuscrits totalement inédits s’inscrivent dans le prolongement de la “Phénoménologie de la perception” de 1945, gravitent autour d’“Humanisme et terreur”, et anticipent certaines analyses des premiers cours au Collège de France. Ils possèdent une grande spécificité par rapport au corpus déjà publié, et offrent comme une sorte de vivier de la pensée du philosophe, lequel est demeuré englouti pendant plus de 70 ans. Tous ces essais témoignent de la richesse et de la vitalité de la pensée de Merleau-Ponty en ces années d’après-guerre, en dialogue avec de nombreux courants de pensée de son époque. Une édition scientifique exhaustive incluant des variantes ainsi que le traçage systématique des références aux auteurs et aux notions évoqués par Merleau-Ponty.

Ce premier volume contient:
Conférences en Europe sur l’existentialisme français:
“Conférences en Belgique et au retour” (mars 1946)
“Conférences en Scandinavie” (mars 1947)
Notes de cours et de lecture :
“Liberté – En particulier chez Leibniz” (1946-1947)
“Esthétique de Hegel” (1947 ?)

Michel Dalisser est professeur asso cié-HDR de philosophie à l’université de Kanazawa au Japon. Il est l’auteur, entre autres, de “En réalité: Bergson au delà de la durée” (2017, publié dans cette même collection et lauréat du Prix Polydore de Paepe), “La métaphysique chez Merleau-Ponty” (2017, en deux volumes) et “Héritages et innovations: Merleau-Ponty et la fonction conquérante du langage” (2017).
Shôichi Matsuba est ancien professeur à l’université municipale de Kobé et membre fondateur du MerleauPonty Circle of Japan. Il a traduit en japonais des oeuvres d’Étienne Balibar, Jacques Derrida, Julia Kristeva, JeanFrançois Lyotard, Maurice MerleauPonty et Jacques Rancière. Il a coédité le “Merleau-Ponty Reader” (2018).

acheter ce livre

Henny Blomme, Laure Cahen-Maurel, David W. Wood (dirs.) : Friedrich Schiller et l'idéalisme allemand

Presses Universitaires de Strasbourg - Cahiers philosophiques de Strasbourg


Rassemblant neuf contributions inédites de spécialistes de langue française et de langue anglaise, ce numéro propose d’interroger le rôle de médiateur joué par Friedrich Schiller entre le criticisme kantien et les philosophies des trois figures majeures de l’idéalisme allemand, Fichte, Schelling, Hegel. Il donne pour la première fois un aperçu global de la confrontation de ces derniers avec la pensée originale de Schiller. Non seulement ce dialogue projette un éclairage singulier sur les difficultés touchant dans cette pensée à la méthode philosophique, mais encore il ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche dans les domaines de l’éthique et de l’anthropologie, de l’esthétique, de la philosophie politique ou encore de la philosophie de l’histoire.

acheter ce livre

Michel Siggen : Robert Boyle. Biographie et anthologie philosophique

Les Presses universitaires de l'IPC - Décembre 2022


Robert Boyle (1627-1691) fut l’un des protagonistes anglais les plus importants de la révolution scientifique du XVIIe siècle. Membre fondateur de la Royal Society, il devint l’un des savants les plus célèbres tout en proposant une réflexion théologique originale. Le regain d’intérêt actuel pour cet auteur résulte de plusieurs facteurs : le réseau de ses interlocuteurs et de ses amis, les enjeux scientifiques et sociaux qu’il a affrontés, la complexité et la richesse de sa réflexion philosophique, théologique et scientifique. Il faut encore ajouter les thèmes qu’il a abordés et qui sont redevenus des sujets importants pour notre époque : la valeur de la science et sa méthode, la notion de nature, la place de la téléologie dans l’étude des sciences naturelles. Un livre servant d’introduction à ce grand scientifique manquait au public francophone. C’est ce que cet ouvrage tente de faire en présentant la vie et l’œuvre de Robert Boyle ainsi que de larges extraits de ses œuvres majeures : L’Origine des Formes et des qualités (1666), l’Enquête libre sur la notion commune de nature (1686) et l’Enquête concernant les causes finales des choses naturelles (1688).

acheter ce livre

Bernard Barsotti : A priori et temporalité. Sur les deux erreurs d'Être et temps

 Classiques Garnier - Novembre 2022


En 1927, Être et temps éclate comme un coup de tonnerre. Heidegger y abat les deux fondements de toute la pensée occidentale : la subjectivité, avec son a priori (hérité de Kant) et son intentionnalité (venue de Husserl), et la temporalité, avec la double primauté de la succession et du présent. Tout au long du XXe siècle, sous le poids d'un ouvrage qui s'attribue la rigueur argumentative d'un « Traité », la phénoménologie n'est plus jamais parvenue à renouer avec sa vocation transcendantale, apparaissant sous des versions herméneutiques, existentielles, ontologiques, cosmologiques, naturalistes, inspirées des thématiques larges que leur offre le texte-source. Il est grand temps, après un siècle de lecture, de recentrer l'attention sur le tissu logique d'Être et temps. Or deux déchirures y apparaissent, précisément en ces moments cruciaux où l'authenticité du Dasein est censée se substituer à l'a priori éthique, puis le temps ekstatique au temps successif. Mais c'est aussi leur critique sans concession qui nous permet de réamorcer la dimension transcendantale perdue de la phénoménologie, soit, concrètement, la possibilité d'une transcendance verticale, émergeant au sein de la temporalité horizontale à la lumière de la notion de rythme.

acheter ce livre


mardi 6 décembre 2022

Kaveh Boveiri (dir.) : L'héritage de Hegel - Hegel's Legacy

 Hermann - Décembre 2022


Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) est probablement l’un des plus importants penseurs et philosophes de notre époque. On peut dire que les sciences humaines en général et la philosophie en particulier doivent prendre une position positive ou négative concernant la philosophie hégélienne avant de procéder à d’autres développements qui leur seraient propres. Plus précisément, ce collectif trouve sa racine dans une double urgence : les menaces des crises environnementale, politique et économique, les nouveaux enjeux qu’elles entraînent, d’une part, et l’absence jusqu’à présent de réponses prometteuses, de l’autre. Il est temps de faire le point et de contribuer à fournir de nouvelles pistes de réflexion.

Le présent ouvrage, bilingue, est le fruit de la collaboration d’éminents spécialistes internationaux qui ont répondu avec enthousiasme à notre invitation. Les 14 textes qui y sont réunis sont distribués selon trois thématiques et, tout en respectant la nature de la pensée hégélienne, leurs thèmes se chevauchent inévitablement. La première partie, « Aspects de la pensée de Hegel / Aspects of Hegel’s Thought », regroupe les textes qui discutent en profondeur d’un aspect de la pensée de Hegel, tout en analysant un enjeu qui se trouve dans ses propres œuvres. Les contributions de la deuxième partie, « Marx et Hegel / Marx and Hegel », examinent la relation entre ces deux philosophes. Comment faut-il comprendre les passages dans lesquels Marx accuse Hegel d’idéalisme, dont celui, largement cité, dans la préface du premier tome du Capital, n’est qu’un exemple ? Dans la troisième partie, « Hegel à l’époque contemporaine / Hegel in Modern Times », les auteurs se penchent sur l’influence de la pensée de Hegel sur plusieurs penseurs.

Kaveh Boveiri est professeur associé à l'institut d'études internationales de Montréal (IEIM). Il est aussi chercheur à la chaire UNESCO d'étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique de l'université du Québec à Montréal.

acheter ce livre


Olivier Pot : L'Inquiétante étrangeté. Montaigne : la pierre, le cannibale, la mélancolie

 Classiques Garnier - Décembre 2022


« C'est une humeur melancolique [...] qui m'a mis premierement en teste cette resverie de me mesler d'escrire. » Partant de cette confidence souvent commentée, le présent ouvrage propose une enquête phénoménologique de la mélancolie dans les Essais en recourant aux ressources de la linguistique, de l'onomastique ou encore de la psychologie. De la mélancolie de l'écrivain qui choisit le risque de confesser ses particularités idiosyncrasiques à la violence rituelle des Cannibales du Brésil où le corps est organiquement coextensible au corps social, en passant par les aléas du voyage dont l'inclination suit la pente heureuse des accidents physiologiques jusqu'à la constitution d'une réelle culture de la mélancolie, Michel de Montaigne invente une anthropologie moderne.

Olivier Pot, professeur émérite du département de langue et littérature françaises modernes de l'université de Genève, s'intéresse à la poétique des textes et aux théories linguistiques. Il est l'auteur d'Inspiration et Mélancolie. L'épistémologie poétique dans les Amours de Ronsard (Genève, 1990) et a dirigé l'ouvrage collectif Origines du langage. Une encyclopédie poétique (Paris, 2007).

acheter ce livre


Jaume De Puig : Les Sources de la pensée philosophique de Raimond Sebond (Ramon Sibiuda)

 Classiques Garnier - Décembre 2022


L'oeuvre de Raimond Sebond est ici envisagée dans son ensemble. Une analyse bio-bibliographique nourrie de documents d'archives permet de délimiter le milieu culturel du penseur catalan, tandis que l'étude des sources de sa pensée philosophique révèle une écriture qui se structure à la rencontre, entre autres, de saint Augustin, saint Bernard ou Duns Scot. L'analyse de la polémique entre Jean de Gerson et Raymond Lulle est particulièrement révélatrice de la crise des valeurs chrétiennes que Raimond Sebond surmonte en parvenant à définir une sorte de « socratisme chrétien ». Auteur finalement assez indépendant des écoles de son temps, il cumule dans le Liber Creaturarum le triple métier de théologien, de philosophe humaniste et d'apologiste de la foi.

Jaume De Puig, docteur en philosophie de l'université de Barcelone, est membre honoraire du comité de l'Institut d'Estudis Catalans. Spécialiste de la théologie catalane, il étudie plus particulièrement le lullisme aux XIVe et XVe siècles. Il a publié des études sur l'oeuvre de Raimond Sebond, Nicolas Eymerich et Bernat Metge, dont une édition critique du Dialogus contra lullistas de Nicolau Eimeric (Barcelone, 2000).

acheter ce livre


Manon Grimaud : La conversion. Vivre avec Bergson

 L'Harmattan - Décembre 2022


D'après le philosophe Pierre Hadot, la vocation de la philosophie, à son origine, est celle d'une conversion, autrement dit d'une transformation radicale de nous-mêmes et de notre rapport au monde. L'exemple donné pour un tel changement intérieur est la pensée de Bergson, dont l'intuition fondamentale de la durée implique non seulement un élargissement métaphysique de la perception, mais suppose aussi une reconsidération éthique de notre engagement dans l'existence. Ce livre, né d'une épreuve personnelle, cherche à montrer comment cette conversion bergsonienne du regard peut devenir une philosophie de vie qui nous ouvre à nous-mêmes et nous unit au-delà.

Manon Grimaud est normalienne en philosophie. Sa recherche porte sur la manière dont la philosophie peut s'incarner dans l'existence, et les potentialités philosophiques du cinéma (Nolan, le temps et Bergson ; Le cinéma de Tim Burton : du figural à la psychanalyse).

acheter ce livre


dimanche 4 décembre 2022

Katarzyna De Lazari-Radek et Peter Singer : Le plus grand bonheur possible. Une introduction à l'utilitarisme

 Eliott éditions - Décembre 2022


À la question « Que devons-nous faire ? », au cœur des réflexions éthique et politique, l'utilitarisme apporte une réponse étonnamment simple : ce qu'il est juste de faire, c'est agir en vue des conséquences les meilleures, soit le plus de bonheur ou bien être possible, pour le plus grand nombre. Les premiers penseurs utilitaristes luttèrent sans relâche pour la justice, réclamant des droits égaux pour les femmes, dénonçant l'esclavage, et militant en faveur du respect des animaux, contre les souffrances et la cruauté dont ils continuent à être les victimes.
En nous exhortant à prendre en compte les intérêts de ceux que nous ignorons le plus souvent, l'utilitarisme constitue une puissante doctrine éthique, qui nous invite à interroger les principes de notre réflexion morale.

Philosophe polonaise, Katarzyna DE LAZARI-RADEK est spécialiste de l'utilitarisme. Elle a co-écrit, avec Peter Singer, The Point of View of the Universe: Sidgwick and Contemporary Ethics (2014). Philosophe australien, Peter SINGER est mondialement reconnu pour son oeuvre en éthique. Son plaidoyer en faveur de la cause animale, La libération animale (1975), constitue un véritable classique, à l'origine des mouvements modernes des droits des animaux. Il a notamment publié Questions d'éthique pratique (1997) ; Théorie du tube de dentifrice (2018).

acheter ce livre


Patrick Wotling : A la recherche de Nietzsche

 PUF - Décembre 2022


Complexe et énigmatique car radicalement novatrice, la pensée nietzschéenne donne souvent le sentiment d'être labyrinthique. Ce sentiment se dissipe si l'on examine à quel moment se constituent les positions fondamentales du philosophe : la notion de pulsion, la théorie des valeurs, la logique du sentiment de puissance... Quand la philosophie est-elle comprise comme un dire-oui ? Dans quel ouvrage la tentative de lire la réalité tout entière comme volonté de puissance se fait-elle jour ? Patrick Wotling apporte une réponse à ces questions et montre que l'évolution de la réflexion de Nietzche est faite d'un affinement progressif au sein d'une problématique invariante : conquête d'un mode de pensée dont les grandes lignes sont dessinées dès La naissance de la tragédie.

Patrick Wotling, ancien élève de l'ENS, est professeur à l'université de Reims et directeur du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN). Il est notamment l'auteur de Nietzsche et le problème de la civilisation (Puf), La Pensée du sous-sol (Allia), La Philosophie de l'esprit libre. Introduction à Nietzsche (Flammarion), «Oui, l'homme fut un essai». La philosophie de l'avenir selon Nietzsche (Puf) et du Dictionnaire Nietzsche (en collaboration avec C. Denat, Ellipses). Il a également traduit plusieurs ouvrages de Nietzsche.

acheter ce livre

Guy Chaussinand-Nogaret : La Mettrie. Un philosophe pour notre temps

 Matériologiques - Décembre 2022


Julien Offray de La Mettrie (1709-1751), en pleine emprise chrétienne, bravant dogmes et préjugés, eut l’audace de proclamer : Hommes, vous n’avez pas d’âme ! Il entreprit de démontrer rationnellement la vérité de ce que les spiritualistes assimilent à un outrage ultime.
Guy Chaussinand-Nogaret, dans son coruscant opuscule pour les temps présents, raconte à nos contemporains comment La Mettrie fut conspué, pourchassé, vilipendé, occulté souvent­. Mais on le lira aussi, surtout, comme le récit d’une vie exhibant des vertus – le courage, l’audace, la persévérance – qui, à l’époque, conduit à la geôle, voire à la mort, dès lors qu’elles servent le dessein héroïque de renverser l’ancien régime des idées, donc d’exhausser le champ des possibles conceptuels en y revendiquant une pleine place pour le matérialisme et l’athéisme.
La Mettrie est l’un des personnages les plus éloquents enfantés par le siècle des Lumières, pourtant riche en penseurs dont la hardiesse étonne encore aujourd’hui. Médecin et philosophe, faisant fi de l’indigence des connaissances alors disponibles, il élabore une théorie matérialiste fondée sur l’expérimentation de son propre corps et de ceux de ses patients. Il ne trouve qu’un complexe nerveux et conclut que l’âme n’est qu’un organe dont la perfection fait illusion. Les sensations et la pensée n’ont donc d’autre réalité que la matière elle-même et ses combinaisons.
Dieu considéré comme un personnage fantastique dont le mystère flatte les imaginations, un matérialisme fondé sur l’observation d’une matière en constant mouvement, tels sont les principaux apports de La Mettrie aux élans de l’émancipation. Avec la prudence de celui qui doute raisonnablement, il reconnait que matérialisme et athéisme ne peuvent pas encore être démontrés par des arguments irréfutables mais restent les plus vraisemblables des hypothèses.
Mort prématurément à 42 ans, La Mettrie a ouvert la voie d’une approche de la nature qui fonde aujourd’hui les progrès de la science et, loin des métaphysiques réactionnaires qui font encore florès, l’avenir de la philosophie.

Guy Chaussinand-Nogaret est historien, directeur d’études honoraire à l’EHESS, auteur notamment de Mirabeau (Seuil, 1982), Madame Roland. Une femme en révolution (Seuil, 1985), Voltaire et le Siècle des Lumières (éditions Complexe, 1989), D’Alembert. Une vie d’intellectuel au siècle des Lumières (Fayard, 2009), Les Lumières au péril du bûcher, Helvétius et d’Holbach (Fayard, 2009).

acheter ce livre


Najate Toufid : Hegel et Dostoïevski. Les enjeux idéologiques de la figure christique

 L'Harmattan - Novembre 2022


Tout semble opposer Hegel et Dostoïevski. Il n'en demeure pas moins que la figure christique occupe une place fondamentale chez l'écrivain et le philosophe. Cette figure s'avère alors être un point d'impact, à la fois rencontre et séparation. La figure christique est en même temps ce qui permet une rencontre entre Hegel et Dostoïevski et ce qui les oppose et les éloigne définitivement. La figure christique, comme présence divine au monde chez Hegel et comme présence impossible, absence, chez Dostoïevski, questionne le rapport entre au-delà et ici-bas et la possibilité ou non d'un salut terrestre. La figure christique contribue, chez Hegel, à construire une vision du monde rationnelle, et son absence, chez Dostoïevski, en fait une vision chaotique.

Najate Toufid, enseignante à Saint-Denis, navigue entre philosophie et littérature. Titulaire d'un Master de Philosophie et critiques contemporaines des arts et de la culture, elle est actuellement inscrite en Master de littérature et création littéraire à l'Université de Clermont-Ferrand.

acheter ce livre


vendredi 2 décembre 2022

Cyrille Michon : Répondre de soi. Enquête sur la liberté humaine

 PUF - Décembre 2022


Nous pensons avoir souvent le choix entre plusieurs options et considérons que les personnes humaines qui exercent normalement ce pouvoir peuvent être tenues pour responsables de leurs actes. Ces croyances, en la liberté, en la responsabilité et en leur relation nécessaire, ont pu être entendues de manières différentes, voire niées. L'idée que les actions humaines sont déterminées par des facteurs qui ne dépendent pas des agents humains, comme le sont tous ou la plupart des événements de ce monde, est une croyance ancienne (destin, prédestination) et moderne (déterminisme des lois de la nature). Et la pensée qu'une indétermination des actions humaines ne serait pas plus favorable à la liberté et à la responsabilité peut conduire à la conclusion que ces dernières sont impossibles. Pour affronter ce problème, il faut élucider les concepts, et évaluer les analyses ainsi que les arguments proposés de part et d'autre. En s'appuyant sur l'état contemporain de la discussion, ce livre défend la possibilité et la plausibilité de la conception «?libertarienne?» de la liberté. Elle serait incompatible avec le déterminisme et compatible avec l'indéterminisme, qui est la condition de la responsabilité morale.

acheter ce livre


Le Philosophoire N°58 : La Gauche et la Droite

 Vrin - Décembre 2022


Editorial. Le clivage gauche-droite et son horizon anthropologique
Vincent Citot

Entretien avec Natalie Depraz
par Vincent Citot

Questions à Marcel Gauchet à propos de Droite et gauche. Histoire et destin [2021]
par Fabien Schang

Gauche, droite, au-delà ou en-deçà : essai de théorie politique
Thierry Leterre

Clivage gauche-droite : une théorie universelle
Philippe Fabry et Léo Portal

De la soumission aux mots de "gauche" et "droite" à une citoyenneté active
Laurent Loty

Existe-t-il une culture politique du centre en France ?
Olivia Leboyer

Le discours populiste comme brouillage des enjeux politiques
Patrick Charaudeau

Traduction
Aurel Kolnai, penseur politique. Une introduction
Agnès Louis

Aurel Kolnai : « La thématique morale dans la division politique » [1960]
Traduit de l'anglais par Adrien et Agnès Louis

Les Livres Passent en Revue
Notices sur quelques publications récentes et ouvrages envoyés à la rédaction

Hors Thème
La société telle qu'elle est : légitimation et généalogie après Rawls
Nino Fournier

acheter ce livre